Teaser film documentaire Bonne Pioche

Teaser Bonne Pioche – À la découverte d’une mine d’argent perdue dans la montagne, écrit et réalisé par Florentine Laroche-Huber.

En partenariat avec Azur Mercantour Nature !

Heigh Hooooooo dans la mine… On pioche, tic-tac la roche ! Toute l’équipe du film Bonne Pioche – À la découverte d’une mine d’argent perdue dans la montagne (titre provisoire) vous présente son teaser n°1, en tant que bande annonce du montage final à venir. On espère que le choix du huis clos ici, vous donnera envie d’en savoir davantage sur ce court-métrage documentaire que Florentine réalise depuis une petite année autour de la mine d’argent de Vallauria. Croyez-moi, vous en aurez bien plus “à vous mettre sous la dent” prochainement et de quoi prendre le large, là-haut dans la montagne et même allez pouvoir observer les astres avec la participation du Club d’Astronomie de Lyon Ampère.

Réalisation/écriture : Florentine Laroche-Huber
Chef-opérateur : Mathéo Baumgard
Ingénieur son : Tiphaine Daveau
Monteur : Cédric André
Mixeur/sound designer : Sacha Mathelet
Compositeur : Arturo Román
Étalonneuse : Florentine Laroche-Huber

[Kinoks association présente,
avec le soutien des associations Azur Mercantour Nature et Neige & Merveilles
avec l’aide du Parc National du Mercantour et la participation du Club d’Astronomie de Lyon Ampère.]

Introduction au visionnage : à l’image de ce monde souterrain, c’est une véritable fourmilière qui s’affaire dans les entrailles de la Minière. Réveillant toutes les parties endormies de ces galeries jusqu’au déversement des charges de pierres au fond d’un grand trou que Bruno, notre archéologue-fil conducteur a rebaptisé du nom de “Le Chaos”. Le travail manuel comme effort physique dans une obscurité qui remonte à la nuit des temps, se réalise alors ensemble comme un accomplissement de soi, au travers d’une relation intergénérationnelle et populaire.

Cette étude de fouilles est dirigée par Bruno Ancel, attaché de conservation du patrimoine et archéologue minier. L’enjeu de ses recherches a été d’approfondir la connaissance des travaux anciens et modernes de La Minière, en collaboration avec le laboratoire GEODE de Toulouse-Le-Mirail.

Voir la Nature comme un projet durable.

À très bientôt pour la suite de ces aventures-archéo !