Week-end reprise école de la Montagne

Ce week-end annonçait la reprise de l’école de la Montagne et ça n’a pas raté ! 6 enfants et ados ont entendu l’appel de la montagne, lancée par Daniel, accompagnateur en montagne.

Retour sur ce week-end grâce à cette vidéo.

Samedi 7 : La reprise

Nous étions 9 à nous donner rendez-vous au départ de Nice, direction Saint Dalmas le Selvage. Pour Alban et moi c’était le premier week-end de la montagne que nous allions vivre. Et je peux vous dire que vous vous rendrez compte, en lisant cet article que vos enfants sont courageux et bien plus débrouillards qu’ils ne le montrent peut être à la maison.

Le trajet me sembla très rapide, la route était dégagée, le paysage magnifique, la musique retentissait à la radio. A la montagne les routes sont sinueuses et il faut avoir l’estomac bien accroché. Heureusement Daniel ne roulait pas vite, on fit quelques pauses pour permettre aux enfants de prendre l’air et le trajet se déroula sans incident majeur.

Première Randonnée de l’École de la Montagne

Après la pause du midi et la petite bataille de boules de neige, les enfants enfilèrent leurs skis. L’un d’eux, impatient n’avait qu’une hâte, dévaler la piste enneigée derrière le parking. Après les derniers lacets faits, l’équipement vérifié, ce fut le départ de la randonnée en cette reprise l’école de la montagne.

Daniel expliqua notre objectif : emmener les enfants sur le col. C’était une balade de 3h qui nous attendait. Tout le monde n’avait pas le même niveau, mais tout s’entraidait. Les ados furent d’une grande aide, en soutenant les plus jeunes, les encourageant. Ils avaient également leur moment d’adrénaline, se détachant parfois du groupe pour profiter au maximum des sensations que la randonnée avait à offrir.

Sur cette première journée la neige manquait par endroit, laissant entrevoir le sentier et la terre humide. Les raquettes et les skis raclaient parfois le sol. Mais sur les pentes la neige était présente. La randonnée était parfois éprouvante, même si les montées n’étaient pas très raides. Les enfants nous montraient parfois qu’il leur fallait beaucoup d’effort pour progresser. A un moment je me suis demandée si nous devions faire demi-tour. Mais Daniel, accompagnateur montagne savait très bien ce qu’il faisait et avait l’habitude de la montagne. Il nous annonçait alors une pause et je regardais les enfants oublier leur fatigue pour courir faire de la luge et dévaler les pentes pour les remonter en courant. Fatigués ? Jamais !

Le goût de l’effort

Le goût de l’effort parlons-en. Je ne doute pas un instant qu’il leur fallait mobiliser d’incroyables ressources pour cette reprise de l’école de la montagne. Mais un enfant se fatigue vite, et reprend son énergie tout aussi vite. Une bonne connaissance de leur rythme est nécessaire. Randonner ce n’est pas si simple, et par cette école de la montagne c’est une véritable formation à la montagne qui leur est proposé. Tel un coach sportif, on les soutient et les encourage.

Nous atteignîmes le col. Comme d’habitude à peine arriver, les enfants coururent pour s’amuser sur les grandes glissades (vous pouvez voir leur énergie sur la vidéo). On fit une petite pause, puis Daniel leur expliqua comment descendre en ski. Le retour fut beaucoup plus rapide que l’aller. Les enfants prirent plaisir à descendre ce que nous avions monté plus tôt, en ski, à pied ou en raquettes.

Une nuit au gite Chez Philippe

Dormir dans un refuge de montagne c’est une expérience unique. C’est un lieu chaleureux de partage et de convivialité. On y découvre des personnes qui vivent à la montagne ou qui y sont seulement de passage. Le gite était réservé pour nous. Les ados purent avoir leur tranquillité et les enfants leur chambre où jouer et se retrouver.

Ce soir nous fêtâmes l’anniversaire de l’un de enfants à l’aide de gâteaux et guirlande préparés par sa maman. On fêta la galette des rois, l’enfant qui eut la fève eu la lourde responsabilité de choisir le jeu du soir. Il opta pour Bang, un jeu de dé à rôle caché. Le jeu fut l’unanimité et on refit une partie.

Dimanche : belle surprise pour cette reprise

La neige était tombée pendant la nuit. On put tous découvrir au réveil le paysage enneigé, digne d’une carte postale, de Saint Dalmas le Selvage pour cette reprise de l’école de la montagne. Les enfants avaient hâte de jouer dans la neige.

Nous nous équipâmes et partîmes pour une journée de balade dans la neige. C’était à la fois magique et physique. Dans ces conditions météorologiques on avançait en groupe serré, le plus petit ouvrant la marche et donnant le rythme, la neige tombant sans cesse.

La randonnée se passa comme le premier jour, les enfants étaient encouragés, nous lancions régulièrement des sujets de conversation pour leur faire penser à autre chose qu’à l’effort. Arrivés en haut Daniel donna ses conseils pour descendre en ski. Nous fîmes trois groupes pour permettre à chacun d’aller à son rythme, les ados, les enfants skieurs, et ceux en raquettes, que j’accompagnais… ou qui m’accompagnaient…

Chers parents, en revenant vous voir je peux vous promettre que tous dormaient dans la voiture. La randonnée c’est physique. Vos enfants ont su mobiliser de magnifiques ressources pour ce week-end exceptionnel. Ils m’ont tous impressionnés !

Pour aller plus loin sur les raisons de pousser vos enfants à randonner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x